Une auteure ?

C’est drôle, ça me fait étrange de dire AUTEURE. Et pour être honnête avec vous, on dirait que je ne réalise pas totalement que j’en suis une ! Pourtant, j’ai quand même déjà écrit deux livres et mon premier s’est vendu à plus de 3 000 copies. Eh oui, malgré ça, c’est comme si j’étais dans un rêve !

Donc, quel a été exactement mon parcours d’auteure ? 

MON PREMIER LIVRE :

Je craignais d’être refusée par un éditeur, donc j’ai décidé de publier moi-même mon livre. Oh… toute une expérience de culbute, mais j’y suis arrivée ! L’inspiration est arrivée par surprise, comme un coup de tonnerre : BANG !

bouton-07

À la suite de la fête soulignant mes 21 ans, je suis allée rejoindre mes parents à leur terrain de camping au bord de la mer, après mon grand voyage en Inde. Et là… PAF ! Surprise ! L’inspiration pour mon tout premier livre est arrivée. Le plus drôle, je n’étais pas du tout là pour écrire un livre. Je devais être avec eux pour seulement sept jours. Cependant, j’ai été complètement absorbée par l’écriture pendant une semaine, voire jusqu’à cinq semaines ! C’était comme si l’inspiration m’avait enveloppée, et il n’y avait pas moyen d’arrêter le processus en plein milieu. Oh que non ! Et c’est exactement comme ça que mon livre « Oui-mais Si j’osais? Faire confiance à la vie » est né : au bord de la plage à Charlo, tantôt dehors, tantôt toute couettée en pyjama. Bref, j’étais, comment dire, absorbée par la rédaction et rapidement, j’ai pu ressentir que ce ne serait pas mon dernier livre ! Ce fut le début d’une histoire d’amour avec l’écriture !

 

Je n’avais pas la patience d’attendre un éditeur. Donc, j’ai décidé de le publier moi-même. Hiiii ! Toute une expérience !

Comme mon processus d’écriture avait été rapide, je me suis dit que ça ne devait pas être si compliqué de publier un livre soi-même. En plus, je rêvais qu’il puisse être prêt pour octobre, environ. Ouille ! J’étais loin de m’imaginer que ça pouvait être aussi complexe de mettre un livre sur le marché.

Donc, pour aller plus vite, j’ai décidé de l’autopublier, car je n’avais pas la patience de contacter une maison d’édition. Également, une partie de moi avait peur d’être refusée. Je me suis dit ALÉOP !, je vais le faire moi-même et seule ! Moi qui pensais voir mon livre disponible sur les tablettes trois mois plus tard… ERREUR !

Le chemin de l’autoédition a nécessité deux années complètes. OUILLE ! Ça m’a demandé beaucoup de patience, car j’étais entrée dans un univers inconnu que je découvrais un pas à la fois. En plus, j’ai eu à débourser des sommes exorbitantes, j’ai commis des erreurs ici et là pour me retrouver à un moment donné, avec la première moitié du livre corrigée, plus de sous, découragée, débobinée et voulant abandonner mon rêve de devenir auteure.

Non, mais sincèrement, on fait quoi avec une moitié de livre corrigée, sans argent en poche ? J’ai donc décidé de mettre ce rêve de côté en me disant que ce n’était pas pour moi. Mon fichier Word a pourri dans mon ordinateur pendant environ un an, sans que je m’occupe de lui.

Un an plus tard, je retrouve espoir !

Un beau matin, je suis partie en tournée de conférences avec André Harvey, auteur de dix-neuf livres. À ce moment, j’ai reçu une claque en pleine face en le voyant, lui et ses bouquins ! Je me disais « Mais MOI, il est où mon livre ? »

Dès cet instant, j’ai décidé de me remettre en action pour enfin voir ce livre prendre forme et le partager.

André a été un mentor pour moi, une inspiration; c’est mon papi d’amour !

Untitled-1

 

Je lui serai toujours reconnaissante pour sa présence dans ma vie ! Autant pour les tournées que nous avons vécues ensemble que pour ces précieux conseils qu’il m’a offerts pour autoéditer mon livre. Il m’a donné un souffle d’espoir en me montrant que c’était possible, un pas à la fois.

 

Je fais tellement de fautes de français que ce fut compliqué de trouver un correcteur ! Mais la vie m’a fait rencontrer UNE PERLE ! 😉

Bon ! J’avais déjà déboursé 4 000$ en correction pour une moitié de livre. Mais là, je ne pouvais pas me permettre de dépenser cette somme pour l’autre moitié, l’impression et tout le tralala ! Pourquoi ça m’a coûté autant ? Eh bien, au début, personne ne voulait vraiment corriger mon manuscrit, car je faisais trop de fautes ! Tout le monde me suggérait de trouver un premier réviseur et après, on pourrait passer à la deuxième correction. Et là, un beau jour, cette personne m’a dit OUI, et j’ai sauté sur l’occasion. Cependant, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir cette fameuse facture de 4 000$ pour une moitié de livre, alors que le tout devait m’en coûter 2 000$ !

J’ai reçu comme une petite tape au visage !

Non mais, j’avoue que je fais environ dix fautes de français par phrase de sept mots. Ça fait du « stock ». J’exagère un peu, mais honnêtement, à peine !

CharlesDuboisToutefois, comme la vie n’est jamais mélangée, elle m’a promis une bonne soirée de rencontrer Charles DuBois. Ce fut une de ces rencontres magiques ! Vous savez, celles qui doivent tout simplement « ÊTRE » !

Donc, depuis ce jour, Charles révise mes livres, mes textes, mes infolettres : TOUT !

Alors, pour ceux qui rêvent d’écrire un livre et qui se disent « Oui mais moi, je ne peux pas parce que je fais plein de fautes ! », je vous dis que TOUT EST POSSIBLE ! Il s’agit d’y croire et d’avancer un pas à la fois !

D’ailleurs, c’est un peu l’esprit de mon premier livre, d’amener les gens à réaliser leur rêve le plus fou et arriver à surmonter le petit discours intérieur qui pourrait bloquer le processus. Car vous vous répétez sans cesse :

  •  OUI MAIS, ce n’est pas possible !
OUI MAIS, je n’y arriverai pas !
  •  OUI MAIS, je me prends pour qui de vouloir ceci ? Cela ?

Bref, vous découvrirez dans mon premier livre comment j’apprivoise mon petit discours intérieur pour avancer un pas à la fois vers mes rêves les plus fous, même si j’ai la frousse.

D’ailleurs, pour les curieux, je ressens l’élan de partager sur mon blogue quelques articles de mon tout premier livre. Donc, vous découvrirez si mon style d’écriture et mes histoires vous inspirent.

1 – Simplement OSER ! Apporte souvent de grande surprise ! 

2 – Développer la confiance en soi 

3 – Un grand-père qui apprend à lire à 73 ans, ou VOULOIR C’EST POUVOIR !

 

Ou encore, vous pouvez visiter la boutique pour y lire la description et les témoignages. J’ai même pensé vous faire une petite vidéo ! Eh oui, je suis comme ça, moi ! 😉

 

bouton-09

MON DEUXIÈME LIVRE : un accouchement si rapide que je n’ai même pas eu le temps d’y penser… ou presque!

 J’ai eu le bonheur d’écrire mon deuxième livre à partir du site « Sur les toits du monde », en Estrie. Cet endroit m’a tellement inspirée que j’ai écrit ce livre en une semaine ! En plus, je n’avais pas à cuisiner un seul repas ! Le vrai grand luxe ! J’avais tout pour laisser couler mon inspiration… comme elle venait !

Voici quelques photos ! Vous comprendrez sûrement pourquoi j’étais SI BIEN ! 😉

sur-les-toits-du-monde

Cette expérience d’isolement dans un lieu différent pour écrire un livre fut complètement magique et envoûtante. Et par une belle soirée étoilée, avec mon amie Nathalie, la fée du Château de la Montagne, nous avons eu l’inspiration d’organiser des retraites-écriture.

Donc, j’invite ceux qui voudraient vivre une telle retraite à soumettre leur nom, pour être avisés des prochaines dates de cet événement qui aura lieu à Sainte-Catherine-de-Hatley, en Estrie, ou encore à Sedona, en Arizona ! Éventuellement, peut-être pourrais-je dénicher d’autres endroits merveilleux sur cette planète, car oui, je suis une auteure, mais avant tout, je suis une Globetrotteuse qui adore voyager ! 😉

 

banner_retraite-02   banner_retraite-01

 

J’en profite pour vous inviter à suivre mes périples via mon blogue. J’y écris quotidiennement.

Pour mon deuxième livre, j’ai eu le bonheur d’être accueillie par les Éditions le Dauphin Blanc.

rencontreGrâce à ces gens, il s’est écoulé exactement 87 jours entre le moment d’écrire le premier mot de mon livre et celui où ce dernier s’est retrouvé sur les tablettes des boutiques, afin d’être distribué partout ! Merci la vie!

Si vous voulez lire l’article que j’ai écrit lorsque j’ai rencontré pour la première fois mon éditeur, c’est par ici ! Admettons que le processus est tellement plus simple avec une merveilleuse équipe ! 😉 Je suis ravie d’avoir vécu l’expérience de l’autoédition pour mon premier livre, mais j’avoue que celle d’être éditée par une maison digne de ce nom est du pur bonheur !

 

Ce livre parle de quoi, exactement ?

Pour ce deuxième livre, j’avais le goût de raconter aux lecteurs mon voyage effectué en Inde. Ce premier périple a été tellement riche en expériences ! Seule au bout du monde, avec comme amis moi-même et mon journal intime. En plus, ce voyage a été magique d’un bout à l’autre. Imaginez ! J’ai décidé de réserver mon billet d’avion alors que je n’avais que 128,88$ dans mon compte de banque, et six semaines plus tard, j’avais l’argent nécessaire pour partir trois mois.

Pour plus de détails sur ce livre, j’en fais une plus grande description par ici + Vidéo + Témoignages ! 😉

Voilà un peu mon parcours d’auteure !

Vous rêvez d’écrire un livre, vous aussi ?

image_05Eh bien, avec le nombre de personnes qui m’approchent pour savoir comment j’ai fait, j’ai décidé de créer une formation en ligne, avec plus de 40 vidéos pour vous accompagner de A à Z. Toutes les techniques, les trucs et les astuces que j’ai utilisés autant pour mon premier livre que pour le deuxième y sont, de même que les erreurs à éviter, les choses à ne pas oublier, etc.

Je vous invite à me laisser vos coordonnées pour être avisé en premier lorsque les portes ouvriront à nouveau. Habituellement, je fais de deux à trois ouvertures par année.

Sur ce, j’espère que mon parcours d’auteure vous a permis de mieux me connaître ou encore de vous redonner confiance pour réaliser que C’EST POSSIBLE AUSSI POUR VOUS !

Si ce fut possible pour moi, vous pouvez aussi y arriver !

 

signature

 

 

Pin It on Pinterest

Share This